LE VERRE accède à une
nouvelle ère

Verre à couches tendres

C’est un verre à couches minces à basse émissivité et à isolation renforcée, Il est constitué d’un verre clair revêtu d’une fine couche tendre transparente d’oxyde de métaux et de métaux nobles, déposée par pulvérisation cathodique sous vide. La couche réfléchit les infrarouges thermiques et limite les déperditions de chaleur par rayonnement.

Étant des couches tendres et donc fragiles, elles ne sont destinées que pour l’assemblage en double ou triple vitrage. Afin d’obtenir le meilleur résultat d’isolation, il est recommandé de placer la couche sur la position 3 du double vitrage afin de ne pas altérer les propriétés de réflexion du vitrage.

À noter: il existe un verre low-E à couche à faible émissivité qui résiste à la trempe appliquée au verre revêtu.

Découvrez la gamme de produit verre low-E MFG,  des verres performants à hauts rendement énergétique

MEDISTAR S
MEDISTAR +S
MEDISTAR ST

Ces couches permettent d’obtenir des performances d’isolation thermique et une très basse émissivité avec un Ug qui peut atteindre jusqu’à 1.0 (W/K.m²) en réfléchissant les infrarouges thermiques et limitant les déperditions de chaleur par rayonnement. Ces vitrages sont également appelés « Vitrages à basse émissivité » ou « Vitrages low-E ».

Ug=1/R, il représente le coefficient de transmission thermique du vitrage (W/ (m2.K)

 Le coefficient de transmission thermique (Ug) est défini comme étant la quantité de chaleur traversant le vitrage, en régime permanent, par unité de surface, et pour une différence de température unitaire entre les ambiances.

Les verres à baisse émissivité contribuent à l’économie d’énergie et la diminution des coûts de chauffage grâce à une isolation optimale. Montés en double vitrage et équipés d’un intercalaire à rupture thermique, ils améliorent encore la performance globale de la fenêtre.

Les verres à contrôle solaire sont des verres isolants à couches tendres faiblement émissives de haut niveau fabriqués par un procédé de haute technologie « Nano technologie » qui s’appelle « pulvérisation cathodique avec magnétron (PMD) ».

Ces vitrages réfléchissent ou absorbent davantage le rayonnement solaire que les vitrages ordinaires et ont donc la capacité de bloquer plus de 60% de la chaleur de l’extérieur.

Tous les doubles et triples vitrages peuvent être des vitrages isolants (peu de pertes de chaleur de chauffage de l’intérieur vers l’extérieur), cependant les vitrages à contrôle solaire sont plus performants.

Le facteur (g ) est défini comme étant la somme du rayonnement transmis directement et celui absorbé puis réémis vers l’intérieur :

g = Te (Transmission énergétique) + qi (Énergie réémise)

En d’autres termes, le rôle de la valeur (g) d’un vitrage est de contrôler l’effet de serre, surtout lorsqu’on est face à des grandes surfaces de verre orientées au SUD ou à l’OUEST.

Grâce à la technologie avancée de MFG, il existe sur le marché une gamme diversifiée de vitrages à contrôle solaire destinés pour tous types d’aménagements, de constructions tertiaires ou d’habitation, c’est MEDICLIMA 600 et MEDICLIMA 700 .

Les verres à contrôle solaire ce qui les différencie des autres produits, c’est leur capacité à optimiser le rapport entre le facteur g bas et la transmission lumineuse élevée.

Offrent un attrait visuel considérable aux vitrages grâce aux teintes qui varient selon les gammes
Peuvent atteindre une transmission lumineuse de 63%, un g de 32% et un Ug de 1.0
Verres à isolation thermique et contrôle solaire en même temps.

Ce sont des verres à couches tendres dont la propriété est de réfléchir une partie de l’énergie solaire incidente, c’est des couches invisibles à l’œil nu à base d’oxydes métalliques déposées sur un verre clair ou coloré; elles sont placées en position 1 ou 2, en simple ou double vitrage.

Ils ont été soigneusement conçus pour répondre à la double exigence des architectes le Fonctionnel et l’esthétique en donnant un attrait visuel original qui est l’effet miroir.

Les verres réfléchissants sont adaptés à la plupart des types de vitrages de façade dans les bâtiments. Et Ils sont destinés à de très larges applications :

Découvrez la gamme de verres réfléchissants MFG MEDIREFLECT, MEDICLEAN, MEDICLASSICO.

Une meilleure réflexion
Amélioration du confort visuel et atténuation des apports solaires et du réchauffement des locaux.

Offrent un attrait visuel considérable aux vitrages grâce aux teintes qui varient selon les gammes
Peuvent atteindre un taux de réflexion de 38% et transmission 61%
Procurent aussi un revêtement esthétique et  confort solaire limitant l’entrée de la chaleur à l’intérieur d’une pièce, ainsi ils sont considérés comme des vitrages relativement isolants.