LE VERRE accède à une
nouvelle ère

MFG décroche le 1er prix de l’innovation

Le dynamisme du secteur privé dans le secteur du bâtiment et des travaux publics s’exprime de plus en plus par ses produits innovants. En ce sens, au cours du Salon international de la construction Batimatec qui sera clôturé aujourd’hui, MFG, la filiale du groupe privé Cevital, a décroché le 1er prix de l’innovation, à l’issue du concours Innovbat concernant les matériaux innovants, pour son produit Mediclean, un verre réfléchissant et nettoyant. MFG est le seul producteur au monde à proposer ce verre qui rassemble en un produit deux fonctions : réflexion-antinettoyant, indique une représentante de MFG.


En clair, les façades en verre, par exemple des sièges d’entreprise, nécessiteront moins d’entretien avec ce produit (moins de nettoyage), l’eau de pluie au contact de ce verre suffira à nettoyer toutes les poussières qui s’accumulent sur ces façades. À noter que MFG, présente au salon Batimatec, est la première entreprise exportatrice de verre en Afrique. MFG a contribué en 2017 à 9% des exportations hors hydrocarbures et dérivés en Algérie. Elle a réduit la facture d’importation de 30 millions d’euros. MFG exporte le verre vers le Maroc, la Tunisie et l’Europe.
Son complexe de l’Arba compte cinq lignes de production : deux lignes de production de verre clair d’une capacité de 1 400 tonnes/jour (pour bâtiment), une ligne de production de verre feuilleté de sécurité (bâtiment, rampes d’escalier), une ligne de production de verre à couche (isolation thermique, contrôle solaire et réflexion) d’une capacité de 6 millions de mètres carrés/an et une ligne de transformation. Au stand de Medelco, une entreprise privée locale entrée en partenariat avec une  compagnie américaine, un procédé nouveau,  Verti Block, pour le gabionnage, les murs de soutien, l’aménagement des terrasses, de paysages, est présenté. Un système de construction qui garantit gain de temps, installation facile et rapide, solidité, en un mot une solution rentable.
Le dynamisme du secteur privé s’exprime également dans la promotion immobilière. La société GAEA, en l’occurrence, est engagée dans plusieurs projets : une résidence de 82 logements est en voie de finition à Aïn Naâdja et une autre à Chevalley est en cours de réalisation. Côté secteur public, son fleuron, Cosider, est également très actif dans ce créneau : il a en projet plus de 1 500 logements promotionnels, une tour d’affaires de
25 étages à Mahelma, un immeuble à usage de bureaux à Bir-Mourad-Raïs, un ensemble immobilier à Oued Yaïche. À noter que Batimatec est devenu une manifestation d’envergure continentale. L’édition 2018 a regroupé du 22 au 26 avril plus de 1 000 participants dont 500 étrangers venus de 17 pays. Outre Innovat dédié au défunt Sadok Stitti, l’un des principaux fondateurs du salon Batimatec et son principal animateur depuis son lancement en 1998, le salon a organisé un concours d’architecture dénommé “Charrette d’or” pour promouvoir la qualité de l’acte de construction.

LIBERTE PAR Remouche Khaled