LE VERRE accède à une
nouvelle ère

MEDIREFLECT

Le MEDIREFLECT® est un verre réfléchissant à couches tendres d’oxydes de métaux; les dépôts sont réalisés à température ambiante, après la fabrication du verre. Il a été soigneusement conçu pour répondre à la double exigence des architectes, à savoir le fonctionnel et l’esthétique, convenant parfaitement pour les utilisations de contrôle solaire et réduction de l’éblouissement.

Transformation (fabrication des doubles vitrages en utilisant les verres à couches tendres)

Le procédé de fabrication des vitrages intégrants une couche tendre (double vitrages) n’est pas tout à fait similaire à celui des vitrages ordinaires, il fait l’objet de précautions en termes de manipulation, de transport, de stockage, de découpe et de lavage, il faut surtout éviter le contact entre la couche et les objets durs ou pointus et garder la couche du côté supérieur lors de sa manipulation sur les tables et les convoyeurs car, il y a toujours des poussière et des micro-débris qui se posent sur les tables de découpe et de façonnage.

Ainsi, avant l’assemblage, l’émargeage périphérique est obligatoire afin d’éliminer la couche à l’endroit où le joint de scellement sera appliqué.

En résumé, vous faites attention à :

  1. Utiliser de l’eau déminéralisée pour le lavage;
  2. Garder la face couche en dessus pendant l’usinage du verre à couche (découpe et façonnage);
  3. Ne jamais mettre la couche en contact direct avec le joint de scellement (silicone), il faut faire l’émargeage;
  4. S’assurer que la couche est à l’intérieur du double vitrage (face 2 ou 3).

Les propriétés particulières du MEDIREFLECT® lui permettent de réfléchir la lumière et l’énergie solaire incidente en limitant les apports de chaleur. Ainsi, le MEDIREFLECT® est destiné à être assemblé en double vitrage et adapté à la plupart des types de vitrages de façade dans les bâtiments.

Bâtiments résidentiels, bureaux, commerce bâtiments scolaires, bâtiments industriels.

La couche peut être en position 1, après la trempe, ou en position 2.

Assemblage Domaine du Visible Ultra Violet Energie solaire Nuance Rendu des couleurs en transmission Ra %
Transmission TL% Réflexion R% Transmission TUV % Transmission Te % Réflexion extérieure % Absorption Ae % Facteur solaire g % (EN 410) Ug w/m2.k (N673)
4/16/4 61 38 36 33 30 12,0 62 2,6 Neutre 97
5/16/4 60 38 35 32 29 13,5 61 2,6 Neutre 98
6/16/4 62 37 34 31 29 14,9 60 2,6 Neutre 98
8/16/4 60 37 32 29 28 17,5 59 2,6 Neutre 98
10/16/4 60 37 31 28 27 20,1 57 2,6 Neutre 98
12/16/4 59 36 29 27 26 22,4 56 2,6 Neutre 98

Stockage / Emballage :

Les conditions d’environnement qui affectent le verre clair peuvent évidemment avoir également un effet néfaste sur les produits à couches. Stocker le verre à un endroit sec et propre à l’abri des intempéries. L’humidité relative de l’entrepôt ne doit pas excéder 70 % et la température minimale doit être maintenue à 15°C. Le stockage à l’air libre de tout produit verrier doit être évité. Veillez à garder un minimum de distance avec les machines à laver le verre, les portes ouvrant sur l’extérieur ou tout produit chimique potentiellement corrosif. Ne pas exposer le verre à la condensation. Si le verre s’est particulièrement refroidi durant son transport, ne pas ouvrir le paquet avant qu’il atteigne la température ambiante, ceci afin d’éviter la condensation sur la couche. L’entrepôt doit être correctement ventilé. Mouvementer le stock périodiquement (premier entré – premier sorti). Dans des conditions normales de stockage, sans humidité excessive et dans son emballage d’origine la durée de stockage maximale du verre est de 6 mois. La durée de stockage maximale de paquets ouverts ou sans ruban adhésif de protection est de 3 mois. Eviter de laisser à l’air libre une couche non protégée. La durée de stockage des produits n’est pas limitée si les conditions de stockage mentionnées ci-dessus sont respectées.

Manutention : 

Pour ne pas rayer les couches, éviter tout contact avec les corps durs (telles que des morceaux de verre, des bords de plaques de verre, des parties métalliques, des grains de sables, etc.). Utiliser systématiquement un produit évitant le contact direct entre les plaques de verre ou placer un séparateur tel que des pastilles de carton ou de liège ou du papier non acide. Le contact direct verre contre verre doit être évité. Ne rien coller et ne rien écrire sur la couche.

Lavage :

Le lavage peut être réalisé sur toute machine à laver communément utilisée dans les usines de production de vitrages isolants. Les préconisations suivantes doivent cependant être appliquées :

  • Placer toujours le verre avec la couche opposée aux convoyeurs.
  • Utiliser de l’eau claire et de-ionisée (conductivité électrique < 30 μS). Cette eau ne doit contenir aucun agent de lavage ni de particule en suspension non dissoute (tel que du calcaire).
  • Les brosses de la machine à laver en contact avec la couche doivent être douces (Ø max. des poils de 0,15 à 0,20 mm recommandé et conçues pour les verres à couches.
  • Durant le lavage les plaques ne doivent pas s’immobiliser dans la machine à laver sous peine de risquer de rayer la couche.
  • Les plaques de verre doivent sortir de la machine à laver absolument séchées. Dans le cas contraire des traces d’eau resteraient visibles, notamment sur la couche.
  • Après le lavage procéder à une inspection visuelle en transmission et en réflexion. Il est recommandé d’utiliser un éclairage adapté à ce type d’inspection.

La machine à laver doit être périodiquement contrôlée, nettoyée et entretenue. En particulier il faut contrôler la propreté des brosses ainsi que leur bon alignement.