Sélectionnez votre langue MFG MFG
MFG
MFG MFG MFG MFG

Verre a couche

Présentation du verre a couche

Les verres  à couches sont des produits verriers industriels sur lesquels on pulvérise des oxydes

métalliques sous forme de couches minces (0,01 μm à 0,8 μm).

Cette technique est nommée selon le sigle PVD (Physical Vapor Deposition) ; le dépôt de couche à

basse température (après production du verre) produit des couches appelées « couches tendres».

Les performances thermiques en termes d’émissivité des couches «tendres » sont meilleures que celles des couches « dures » (le dépôt de la couche a lieu « en ligne » à haute température).

A titre d’exemple, l’émissivité des couches dures est de l’ordre de 0.2 tandis que celle des couches tendres peut approcher 0.04. Les verres à couches tendres doivent être utilisés uniquement pour des doubles ou triples vitrages scellés, et la surface revêtue doit être située à l’intérieur de la cavité (face 2 ou 3 pour un double vitrage).

Fonctions optiques du verre a couche

La couche modifie le comportement optique du verre, dans le domaine visible et dans l’infrarouge. Dans le domaine architectural, il faut tenir compte de la répartition énergétique (ou spectrale) de l’énergie solaire arrivant sur terre.

La puissance du rayonnement solaire sur terre est constituée de 43% de rayonnements infrarouges, de 3% de rayonnements ultraviolets et le reste, 54% étant la lumière visible.

Une application importante est apportée par une modification du comportement vis-à-vis du rayonnement solaire en contrôlant d’une part l’énergie solaire transmise et d’autre part la luminosité, conduisant ainsi à une économie de conditionnement d’air (en été) ou de chauffage (en hiver).

 

Performances

La performance thermique d’un double vitrage incorporant un verre à couches tendres est nettement supérieure à celle d’un double vitrage classique (coefficient Ug pouvant atteindre 1.1W/ (K.m²) contre 3W/ (K.m²) pour un double vitrage classique).

Les avantages d’une telle isolation thermique sont nombreux ;

1. Diminution sensible des dépenses de chauffage (électricité, gaz, fuel, bois).

2. Amélioration du confort :

  • Quasi-suppression de la zone froide près des parois vitrées ;
  • Utilisation maximale de l’espace ;
  • Réduction des risques de condensation sur leverre intérieur ;
  • Protection de l’environnement par réduction del’émission de gaz à effet de serre (CO2), liée à ladiminution de la consommation de chauffage.
  • Un haut niveau de transmission lumineuse.
  • Un faible niveau de transmission énergétique(facteur solaire faible) ;
  • Un aspect neutre en réflexion et en transmission.

 

La gamme des verres à couches de MFG se compose des produits suivants :

Verres à faible émissivité  Medistar S et Medistar+S

Verre réfléchissant Medireflect

 

Directives de stockage :